mardi 21 mai 2013

L’arrivée du cuirassé Paris à Plymouth

Le cuirassé Paris lors de son arrivée à Plymouth (Collection Wilfried Langry)

A la déclaration de guerre en 1939, le Paris fait partie de la 3ème division de ligne. Cette division, également composée du Courbet est destinée à l’instruction. En 1940, il est envoyé au Havre afin de soutenir les troupes alliées se battant sur le front de la Somme. Une attaque aérienne va lui provoquer des dommages relativement importants avec l’embarquement de 300 tonnes d’eau. Il est alors envoyé à Cherbourg puis rejoint Brest le 14 juin. Il quitte la base navale le 18 juin avec 1600 mousses de l’Armorique pour rejoindre Plymouth, son état ne lui permettant pas de rejoindre l’Afrique.


Le document présenté montre le Paris entrant dans la rade de Plymouth avec tous les mousses et cadets sur le pont.


At the outbreak of war in 1939, Paris is part of the third division of the line. This division also consists of Courbet is intended for instruction. In 1940, he was sent to Havre to support the Allied troops fighting on the Somme front. An air attack will cause him damage with relatively large shipment of 300 tons of water. It is then sent to Cherbourg and Brest joined June 14 He left the Naval Base on 18 June 1600 with foams of Brittany to join Plymouth, his condition did not allow him to join Africa.

The document shows the Paris entering the harbor of Plymouth with all foam and cadets on the bridge.

2 commentaires:

  1. Mon grand-père faisait partie de l'équipage. Ce morceau d'histoire on me l'avait déjà raconté. J'ignorais que je le trouverai un jour sur un site. Merci...

    RépondreSupprimer
  2. Il s'agit d'un épisode assez méconnu car il a eu lieu à la fin de la Campagne de France, en pleine déliquescence de l'état français. Il s'agit là du seul fait d'armes du Paris, qui, complètement dépassé, passera le restant de la Guerre en Angleterre. Il sera remorqué en France lorsque les combats auront cessé puis sera démantelé.

    RépondreSupprimer